J’ai rencontré Thierry Grolleau

Classé dans : Non classé | 0

A quelques jours de son prochain concert au Barazik (mardi 18 décembre à 20h30), Thierry Grolleau a accepté de sortir de son silence médiatique pour se confier à moi :

TG : Tout le monde se demande pourquoi tu fais plusieurs dates au Barazik, une toute petite salle de concert.

Thierry Grolleau : Je cherchais un endroit qui convient au style intimiste de mes chansons. Le Barazik, c’est un petit bar juste à côté de l’Odéon, c’est bien situé (15 rue M. le Prince, Paris 6ème), le patron est sympa, il prépare de bonnes assiettes de fromage ou de charcuterie.

TG : Ah d’accord. Tu vas faire le même concert que le 20 novembre ?

Thierry Grolleau : Le 20 novembre, c’était un concert piano/voix. Cette fois-ci, ce sera un concert guitare/voix. Tu me diras pourquoi cette fois-ci guitare/voix ?

TG : Oui Thierry, pourquoi cette fois-ci guitare/voix ?

Thierry Grolleau : Thierry qui m’accompagne habituellement au piano (Thierry Grolleau, NDLR) n’est pas un super pianiste mais il se démerde et il a le mérite d’être disponible, dévoué et pas cher. Or il aime bien grattouiller. Je l’ai surpris un jour qui s’amusait à reprendre mes chansons à la guitare. Ça m’a fait bizarre de les entendre comme ça. Pour certaines, c’était comme si je les redécouvrais moi-même. J’espère que le public sera sensible comme moi à cette redécouverte.

TG : Tu peux nous donner la liste complète des chansons que tu vas interpréter le 18 décembre au Barazik à 20h30 ?

Thierry Grolleau : Non, c’est une surprise. En plus, je n’ai pas encore tout à fait décidé. Ce que je peux te dire c’est qu’il y aura des nouvelles chansons dont je ne suis pas mécontent, évidemment mes plus grands succès et aussi pas mal de reprises.

TG : Ah oui ? Mais pourquoi ça ? Tu es auteur-compositeur-interprète merde !

Thierry Grolleau : D’abord, Thierry n’était pas capable de jouer tout mon répertoire à la guitare, certaines chansons sont vraiment trop compliquées pour lui. Ensuite, c’est très agréable de chanter les chansons des autres et de se les approprier un peu. J’espère que le public sera sensible à cette appropriation.

TG : Et qu’est-ce que tu nous prépares pour la fois suivante ?

Thierry Grolleau : Rien n’est encore fixé. Ce qui est sûr, c’est que ce sera différent, que ça aura lieu au Barazik le 22 janvier 2019.

TG : Qu’est-ce que tu réponds à ceux qui trouvent que tu te prends un petit peu trop au sérieux ?

Thierry Grolleau : C’est çui qui dit qui y est.

Thierry Grolleau en concert
mardi 18 décembre 2018 à 20h30
au Barazik

15 rue M. le Prince, 75 006 Paris
Métro Odéon
Participation libre

Laissez un commentaire